Qu'est-ce qu'un broker Forex ?

Après les années 1970, lorsque les États-Unis se détournent des accords de Bretton Woods concernant la convertibilité du dollar américain en or, le marché des changes (surnommé Forex, contraction de l'anglais Foreign Exchange) connaît une croissance exponentielle. Ce dernier est initialement limité aux acteurs institutionnels en raison des coûts de transaction élevés et de difficultés d'accès. Mais tout change avec l'avènement d'Internet et du trading en ligne. Les brokers, ou courtiers, Forex permettent aux traders « retail » (les particuliers et petites structures) d'entrer sur le plus grand marché financier du monde : le marché des changes.

En ces termes, un broker Forex n'est rien de plus qu'un intermédiaire entre le trader et le marché. Il fournit ses cotations grâce à divers fournisseurs de liquidité, tandis que sa plateforme de trading reflète les meilleures conditions disponibles pour les utilisateurs. En échange de ce servie, il facture des frais ou une commission. Ses intérêts s'alignent avec ceux du trader.

Types de brokers Forex

Un broker de trading Forex est soit organisé en teneur de marché (dealing desk, market maker ou encore « animateur de marché »), soit sans teneur de marché. Dans le premier cas, le broker Forex crée littéralement son marché en reflétant les cotations du marché interbancaire, dont il propose les prix à ses clients. Dans le deuxième cas, le broker Forex achemine les ordres de ses clients vers un fournisseur de liquidité, puis de la réserve de liquidité à la meilleure cote proposée à ses clients particuliers.

Les brokers organisés sans teneur de marché proposent souvent une exécution ECN (de l'anglais Electronic Communication Network) ou STP (de l'anglais Straight-Through Protocol). Il existe différentes sortes de brokers, et beaucoup proposent des conditions mixtes qui font d'eux des brokers Forex hybrides.

Selon le mode de courtage, différentes types de comptes seront proposés. Comptes ECN, comptes STP, spreads fixes, spreads variables ou flottants, etc. – cette liste est loin d'être exhaustive.

Mais l'aspect le plus notable des brokers Forex est qu'ils ne se limitent plus au simple courtage sur le marché des changes. De nos jours, les comptes de courtage Forex donnent accès au marché des devises, mais aussi à d'autres marchés financiers partout dans le monde : matières premières, pétrole, or, argent, indices (Dow Jones, S&P500 et divers CFD).

Et, point important, les traders accèdent à tous ces marchés depuis un seul et même compte de trading. Résultat : les traders tirent profit d'une diversification de leurs positions et d'opportunités de trading élargies.

Commencer à trader avec un broker Forex

Avec Internet, il est devenu très simple d'ouvrir un compte pour commencer à trader.

Tous les brokers sont présents en ligne et disposent d'un site web qui recense les informations nécessaires : différents types de comptes, conditions de trading et procédure d'ouverture d'un compte de courtage Forex.

Ce processus d'ouverture de compte n'est pas compliqué. La demande est déposée en ligne. Le trader fournit ses coordonnées et autres informations personnelles, ses justificatifs d'identité et de domicile, puis il choisit le type de compte de trading qu'il veut ouvrir.

Comment les brokers Forex gagnent de l'argent

Les instruments financiers proposés par le broker Forex (paires de devises, matières premières, crypto-monnaies, indices, etc.) sont recensés sur un tableau de bord. Chaque instrument affiche deux prix : Bid (le cours acheteur) et Ask (le cours vendeur).

La différence entre ces deux prix est appelée spread (qui signifie « écart » en anglais) et constitue l'un des biais desquels le broker Forex tire ses revenus. Il s'agit de frais facturés pour la fourniture d'accès au marché. Ces frais peuvent être fixes ou variables, selon le type de compte de trading.

Par exemple, les comptes ECN et STP proposent des spreads variables, car ces comptes reflètent les conditions réelles du marché. Dans le marché interbancaire, les conditions évoluent tout au long de la journée ou session de trading. Certains moments ne voient que peu d'activité, ou même aucune, tandis qu'à d'autre, le marché est très volatile.

Les spreads varient selon le même principe. Par exemple, lors d'événements économiques importants comme la publication du rapport NFP (concernant les Non-Farm Payrolls, c'est-à-dire, les emplois non agricoles aux États-Unis), les spreads tendent à s'élargir sur les comptes où ces derniers sont variables, et inversement, à se resserrer lorsque les choses se stabilisent.

Un broker Forex qui accède à plusieurs fournisseurs de liquidité peut proposer de meilleurs spreads à ses clients, tandis qu'un courtier limité à un seul fournisseur de liquidité verra des spreads plus larges.

Les traders ne peuvent utiliser que le prix Ask lorsqu'ils achètent, et Bid lorsqu'ils vendent. Ainsi, lorsque la position est ouverte puis refermée, l'écart – le spread – est facturé comme frais par le broker Forex.

Des commissions s'appliquent également à certains types de compte de trading. Dans certains cas, la commission s'applique à chaque trade et sera directement calculée en fonction du volume échangé – un volume plus élevé entraîne une commission plus élevée. Dans d'autres cas, aucune commission n'est facturée au compte de trading. En contrepartie, les spreads tendent à être plus larges.

Les brokers Forex ont d'autres sources potentielles de revenus, mais les spreads et les commissions restent les plus représentatifs.

Découvrez l'offre FXOpen EU

FXOpen EU est un véritable broker ECN, où les trades sont exécutés au meilleur prix disponible sur l'ECN. Spreads serrés, commissions réduites et modèle de fonctionnement NDD (sans teneur de marché) : nous souhaitons la réussite de tous nos clients et nous assurons qu'aucun conflit d'intérêt ne vienne l'entraver.

Les CFD sont des instruments complexes. En raison de l'effet de levier, ils comportent un risque élevé de perte d'argent rapide. Les CFD sont des instruments complexes. En raison de l'effet de levier, ils comportent un risque élevé de perte d'argent rapide. La grande majorité des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent lorsqu'ils négocient des CFD. Veillez à bien considérer votre compréhension du fonctionnement des CFD, et votre capacité à supporter le risque de perdre votre argent.